Accueil > Documentation > Réflexion, formation > L’éducation au sens large

L’éducation au sens large

Dans cette rubrique, vous trouverez des articles de fond sur l’éducation, qui vous inviteront à prendre du large.

  • Le problème du classement ZEP

    27 juin, par oleg

    Créées en 1982, les ZEP avaient pour objectif de donner plus de chances à ceux qui étaient moins nantis. Vingt-cinq ans après leur fondation, il est temps de dresser un bilan.
    Qu’elles sappellent ZEP ou REP ou même REP +, ces zones d’éducation particulières se traduisent pour le corps enseignant en de nombreux avantages : bonus de points qui fait gagner en ancienneté, décharge horaire, bonification en termes de salaires. Moralité : syndicats et enseignants insistent pour que l’établissement dans (...)

  • Numérique à l’école et ciblage publicitaire

    23 juin, par oleg

    Un récent article de L’Express alerte sur les dangers de l’intrusion du numérique à l’école. Par le fait d’une exposition des données scolaires concernant les enfants, on redoute en effet des écarts possibles.
    Celles-ci en effet pourraient être une manne pour le ciblage publicitaire. Ainsi, les entreprises pourraient suivre les déplacements et redoublements des uns et des autres, voir ce que tel professeur utilise comme ressource ou ce que fait tel l’élève. Ces éléments, que devrait protéger (...)

  • Et les 60 000 postes ?

    19 juin, par oleg

    Le précédent quinquennat avait annoncé la création de 60 000 postes. Plus de 5 ans après, un bilan s’impose.
    Dans les faits, il y eut 54 000 postes créés, dans le Public comme dans le Privé. Plus de la moitié de ceux-ci fut dédiée à la formation des enseignants. Certains ont bénéficié d’un mi-temps les laissant à 50 % de leur temps dans leur classe et pour le reste en formation. D’autres sont devenus maîtres formateurs dans le second degré, avec une décharge de 3 à 9 heures d’enseignement.
    En somme, les 60 (...)

  • Numérique à l’école : une révélation gênante

    15 juin, par oleg

    Matthieu Jeandron, directeur du numérique à l’Education nationale, a publié une lettre qui fait grand bruit.
    Diffusée par le "Café pédagogique", celle-ci stipule que désormais les établissements scolaires français seront autorisés à travailler avec les géants du web comme Google, Apple, Facebook, Amazon. Selon Mathieu Jeandron, il n’y aurait contre cela ni "réserve générale", ni "blocage juridique de principe."
    Ainsi est acceptée l’idée que, sans même qu’ils en soient avertis, les élèves entrent dans les (...)

  • Bilan du Ministère Vallaud-Belkacem : fuite vers le privé

    29 mai, par oleg

    Dans un article incisif, Jean-Paul Brighelli remarque une augmentation sensible des inscriptions dans le privé sous contrat.
    Selon le Ministère, on compte six mille quatre cents élèves de plus inscrits dans le privé et 9 900 de moins dans le public. Mais le secrétariat général de l’enseignement catholique a des chiffres légèrement supérieurs : 5 500 jeunes de plus dans les collèges privés catholiques (particulièrement en sixième), 4 500 élèves de plus dans les lycées catholiques d’enseignement général. (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 55

| Plan du site | Notice légale | Suivre la vie du site RSS 2.0