Accueil > "ABCD", "égalité" et autres avatars du "genre" > Le "genre" ? C’est 24 pages de manuels scolaires

Le "genre" ? C’est 24 pages de manuels scolaires

mercredi 19 octobre 2016, par oleg

Madame Vallaud Belkacem estime que, pour savoir si le "genre" est bel et bien présent à l’école, il suffit de « voir les manuels ».

Répondant à l’injonction, le groupe "Vigigender" a décelé 24 pages de manuels scolaires où la doctrine du "genre" est présente. Fine, l’observation distingue deux types d’ouvrages : les manuels où l’annonce du "genre" est explicite, ceux où cette dernière est implicite. Dans tous les cas, le processus est le même. Au nom de la déconstruction des stéréotypes, on met en question les identités.

Possible dans un cadre universitaire et intellectuel, cette approche, qui touche à l’intimité des personnes, n’a pas sa place à l’école. "Vous ne toucherez jamais", disait Jules Ferry en son temps, "à cette chose délicate et sacrée qu’est la conscience d’un enfant".

Source :
http://www.vigi-gender.fr/24-pages-de-manuels-impregnees-des-fondements-de-la-theorie-du-genre.php

1 Message

  • Le "genre" ? C’est 24 pages de manuels scolaires Le 18 mars à 15:42, par delphine

    A y regarder de près outre la transexualisation visée à terme de la société, via les manuels du gender, c’est le rôle de l’école qui semble fracassé par l’intrusion des politiques publiques de santé et économique dans les programmes et manuels. On revient à l’école surveiller, punir de Foucault et plus encore institutionnaliser les enfants pour mieux contrôler les consommateurs. On va remplacer le nom des écoles (V. Hugo, Arthur Rimbaud...) par des noms tels que Coca-Cola, Fanta, Pepsi, Croustibat...si l’on continue cette politique là. Une honte.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

| Plan du site | Notice légale | Suivre la vie du site RSS 2.0